Ce jeu si malin, le bridge !

Ce jeu si malin, le bridge !

Universel et peu coûteux, le bridge est pratiqué par 60 millions d’adeptes dans 120 pays. Il fait partie de l’un des meilleurs jeux de stratégie de carte qu’il existe car il fait appel au jugement et à l’intelligence. Comme tous jeux de société, le bridge comporte des règles du jeu qu’il faut connaître afin d’en comprendre les subtilités.

Les règles du jeu de bridge

Comme la plupart des jeux de cartes, une partie se joue :

  • à 4 joueurs répartis en 2 équipes adverses de 2 : nord/sud et est/ouest
  • avec un jeu de 52 cartes
  • une feuille de marque et un crayon

Au départ, les règles sont faciles à comprendre puis elles se compliquent au fil de la partie car il faut tenir compte de plusieurs éléments essentiels qui sont les enchères, les scores, les atouts, le nombre de levées minimal à réaliser par camp.
Chaque couleur (rouge et noire, carreau, cœur, pique, trèfle) est composée de cartes fortes : 4 « Honneurs » : as, roi, dame, valet et de petites cartes.
Pour commencer une partie, les cartes sont brassées et distribuées dans le sens d’une aiguille d’une montre. Chaque joueur les classe par couleur pour évaluer la force de sa main. S’ensuit une phase d’enchères pour déterminer si la partie se joue avec ou sans atout. Ensuite, un joueur pose une carte et les autres doivent fournir une carte de la même couleur. Et chaque participant rejoue ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de cartes.
Chaque levée est remportée pour l’équipe par le détenteur de la carte la plus forte. À la fin de la donne, les équipes comptent le nombre de levée sur 13. Exemple : 7 à 5, 12 à 1 =petit chelem, 13 à 0 = grand chelem.
Le but du bridge est de remplir un contrat en annonçant le nombre de levées, de plis que l’équipe va faire. Si le contrat est respecté, l’équipe remporte un certain nombre de points : nombre exact de levées = exact, si plus 1 ou 2 levées = +1, +2, si moins de levées = chuté de.  Et en cas d’échec, c’est l’équipe adverse qui obtient des points.

cartes jeux


Le jargon du bridge

Ce jeu de carte possède son propre langage. Avant de jouer au bridge, vous devez donc connaître ce jargon pour maîtriser parfaitement le principe de ce jeu :

  • les équipes sont appelées des « paires »
  • le joueur d’une paire jouant la main est le déclarant car il choisit la « couleur d’atout » ou de jouer « sans atout »
  • celui qui distribue les cartes est le « donneur »
  • le partenaire du déclarant s’appelle le « mort »
  • l’ensemble des 13 cartes reçues par chaque joueur porte le nom de « main »
  • la répartition des cartes dans les 4 couleurs : la distribution
    • 2 cartes dans une couleur = doubleton
    • 1 carte dans un couleur = singleton
    • 0 carte dans une couleur : chicane
  • les 4 distributions principales : régulières, unicolores, bicolores et tricolores
  • l’équipe adversaire est le « flanc »

Pour permettre à chacun de se perfectionner, il est possible d’adhérer à un club de bridge qui accueille des joueurs de tout niveau : débutants, experts, jeunes, adultes. Et tout mordu de ce jeu peut participer aux compétitions organisées par la Fédération Française de Bridge.

 

Jeu captivant et malin, le bridge représente un défi continuel qui est une source de développement de la mémoire, la concentration et l’endurance mentale. De plus, ce jeu de carte est propice à améliorer les liens sociaux à travers les clubs et les compétitions.

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Située dans l’archipel des Mascareignes et non loin des Seychelles, l’ile Maurice est un bijou niché au cœur de l’océan…

Loisirs & voyages
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle