La clef du succès pour avoir des plants de tomates réussis

La clef du succès pour avoir des plants de tomates réussis

Mon dieu ! Vos tomates ! Petites sur certains plants, malades sur d’autres et inexistantes partout ailleurs. Vous avez dû vous tromper quelque part. Le mieux, c’est de reprendre vos plantations depuis le début, afin de profiter de ce fruit frais, croquant et juteux en bouche. Miam !

Plants de tomates : commencez par la graine

Si vous souhaitez lancer le processus de la plante depuis sa naissance et découvrir ainsi toutes les étapes de son évolution, on vous suggère de commencer par l’achat de graines de tomates. Proposées à des prix très abordables, les graines sont en vente libre dans les grandes surfaces commerciales, les jardineries, mais si vous le pouvez, optez pour un grainetier. Vous y dénicherez toutes sortes de variétés de tomates certifiées bio et non traitées. Une fois les précieuses graines en votre possession, plantez-les dans un pot en plastique facilement transportable. Quand ? Vous pouvez commencer à semer les tomates en janvier mais il est préférable d’attendre que les jours s’allongent un peu, à la mi-saison, en février ou mars donc. Exposez vos semis à la lumière naturelle et pensez à les arroser. Pour faire pousser vos jeunes plants, ils auront besoin de soleil (ou lumière artificielle), d’eau, d’une terre enrichie et de chaleur. Lorsque le plant de tomates en pot aura suffisamment poussé, il s’agira de le repiquer votre plantation dans votre petit potager, dans le jardin. Pour ce faire, il faudra prendre en compte la température extérieure et habituer vos plants à plus de fraîcheur : baisser le chauffage si chauffage il y a et ouvrez un peu les fenêtres. 

Plants de tomates : Du semis au potager

Il n’est jamais trop tard pour préparer son sol, mais si vous avez un peu de temps devant vous, attendez la fin d’année - octobre, novembre - pour travailler votre terre. Chargez votre terre de crottin de cheval (il y a toujours une ferme ou une écurie à proximité avec des gens charmants disposés à vous en donner, regardez autour de vous ou postez une annonce sur Famille-Seniors-En-Ligne.fr). Une fois votre sol aéré et alimenté comme il se doit, attendez mars à mai pour planter vos semis de tomates.

juteuse-rouge

Faites un trou profond de deux tiers la longueur de la tige en prenant soin de ne pas casser les jeunes racines. Vos trous auront été préalablement humidifiés.Enterrez vos  pieds de tomates en évitant autant que possible que les feuilles touchent le sol. En cas de coup de froid, si vos plants ne sont pas à l’abri dans une serre, pensez à les protéger avec une mini-serre fait maison, avec des cloches achetées chez votre spécialiste ou fabriquez-les avec des bidons vides, etc. 

 

jardinerie plants

Plants de tomates :
Silence, ça pousse !

La tomate est un fruit facile, qui ne demande pas énormément de soin. Cela dit, il faut rester vigilant et lui apporter tout ce qu’elle demande pour mûrir. Du soleil pour commencer. Veillez à bien l’exposer pour garantir un maximum de chaleur et de lumière dans la journée. De l’eau et des minéraux ensuite. Arrosez vos plants de tomate régulièrement mais attention lors de l'arrosage à ne pas verser d’eau sur les feuillages, cela ferait apparaître des champignons de la pire espèce. Et là, adieu coeurs de bœuf, marmande, tomates cerises, tomates grappe, vous pouvez tirer un trait sur votre récolte et attendre l’année prochaine pour remettre le couvert. Surveillez vos plants, les maladies, insectes, mauvaises herbes et autres parasites sont nombreux et nécessitent une surveillance de tous les instants. 

Plants de tomates : Optimisez vos chances

Pensez à placer des tuteurs à tomate afin de permettre aux tiges de ne pas ployer sous le poids des fruits. Ajoutez également des engrais pour tomate, facultatif, plus du purin d’ortie (vous pouvez le réaliser vous même ou l’acheter dans le commerce, en jardinerie) pour prévenir des maladies comme ce satané mildiou. En cas de fortes chaleurs, arrosez plus souvent, mais surtout, évitez de le faire en pleine journée, privilégiez le matin ou le soir. Le choc thermique, les tomates n’aiment pas trop ça.

Paillez le pied de vos plants également, que vous arroserez également, afin de maintenir la terre humide. Si vous tondez la pelouse, déposez de l’herbe coupée à la place de la paille, pratique, écologique et économique. Il ne reste plus qu’à récolter le fruit de votre travail et d’apprécier vos tomates fraîches ou chaudes, avec ou sans pépins, en salade avec de la Mozzarella et du Basilic, Farcies, en sauce, en apéro… Miam ! Et pensez à récupérer des graines pour vos prochains plants…

Prêts à devenir un jardinier expert en culture de la tomate ? Pour en savoir plus et trouver des idées de recettes délicieuses pour cuisiner vos tomates juteuses, aromatiques et pleines de saveur, rendez-vous sur nos articles nutrition. 

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Située dans l’archipel des Mascareignes et non loin des Seychelles, l’ile Maurice est un bijou niché au cœur de l’océan…

Loisirs & voyages
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle