Comment voyager avec son animal de compagnie ?

Comment voyager avec son animal de compagnie ?

Alors que l’été arrive à grand pas et qu’il devrait – enfin, cette année - être exempt de restrictions en tous genres, les projets d’escapades plus ou moins lointaines germent dans les esprits. Mais pour certains, il est un paramètre incontournable qui préside au choix de la destination, du type d’hébergement et même de transport... C’est la possibilité que Nestor le hamster, Dingo le chien ou Smoothie le chat fassent partie du voyage ! Or, un animal est quelquefois plus compliqué à faire voyager qu’une fratrie de cinq enfants. Ainsi, pour tout savoir sur les contraintes réglementaires, mais aussi les trucs et astuces permettant d’optimiser vos déplacements avec votre fidèle compagnon, lisez les lignes qui suivent... Elles sont dédiées aux aficionados du « jamais sans mon animal ! ».

Voyager avec son animal de compagnie en voiture : conseils pratiques

La voiture est le moyen le plus simple lorsqu’il s’agit de voyager avec nos amis les animaux, en France ou en Europe. Si le code de la route n’impose rien, il est cependant plus prudent que l’animal voyage dans une caisse de transport ou bien soit tenu en laisse. Un animal qui vagabonde dans la voiture peut représenter un sérieux danger. Par ailleurs, pour les animaux aussi, la pause s’impose ! Tout comme pour les passagers, se décontracter les membres, faire ses besoins, respirer un peu d’air frais et s’hydrater est primordial, durant un voyage de plusieurs heures. Enfin, il faut savoir qu’un animal sur six est malade en voiture. Cependant, pas de panique, quelques précautions et remèdes préventifs devraient permettre de contrer cela. Tout d’abord il faut arrêter de le nourrir (à minima) deux heures avant le départ et veiller à ce qu’il ait fait ses besoins. Il existe ensuite plusieurs remèdes naturels à base de gingembre, de camomille romaine, de basilic, ou de marjolaine. D’autres médicaments plus « conventionnels » sont aussi sur le marché, tels que des antihistaminiques, des anxiolytiques ou encore des sédatifs. L’ensemble de ces produits pourront vous être conseillés par le vétérinaire ou le pharmacien.

chien voyage

Voyager avec son animal de compagnie à l’étranger :
contraintes et réglementation

La réglementation européenne classe les animaux domestiques en deux catégories. D’une part il y a la team « chiens, chats, furets » ... Et puis, il y a une autre catégorie, celle des NAC (nouveaux animaux de compagnie) qui regroupe les rongeurs, les lapins, toutes les espèces d’oiseaux (les volailles n’en font pas partie), les reptiles amphibiens et les poissons et invertébrés (sauf les abeilles et les crustacés). Tous ces animaux sont soumis à une règlementation s’ils voyagent hors de France. La législation peut ensuite varier selon le pays et /ou le continent de destination. Les animaux appartenant à la première catégorie doivent être identifiés par une puce électronique (transpondeur) ou par un tatouage clairement lisible. Ils sont, d’autre part, soumis à la délivrance d’un passeport européen. Ce dernier - sécurisé et infalsifiable - indique si l’animal est vacciné contre la rage (certificat sanitaire). Pour les animaux de la seconde catégorie, d’autres formalités peuvent éventuellement être exigées en plus. Pour les connaitre, il convient au propriétaire de l’animal de se renseigner auprès de la direction départementale en charge de la protection des populations du département (DDPP ou DDETSPP) ou de l’ambassade du pays de destination. En ce qui concerne l’Irlande, le Royaume-Uni, Malte ou la Finlande, les contraintes sont les suivantes : l’animal doit être âgé d’au moins 3 mois et avoir reçu, entre 24 et 120 heures avant l’arrivée, un traitement contre les vers (echinococcus). Pour tous les voyages hors de l’Union européenne, l’animal devra être identifié, et avoir eu une vaccination contre la rage et disposer d’un certificat international de bonne santé, établi une semaine avant le départ. Le nombre d’animaux autorisés à voyager hors de France est limité à 5 ; sauf en cas de détention d’une dérogation pour des carnivores domestiques devant participer à un concours, une exposition ou une manifestation sportive. Pour les voyages en avion, en règle générale, seuls les petits animaux avec un poids maximum sont éventuellement autorisés en cabine.

animal voyage

Ce poids est variable en fonction de la compagnie (Air France/KLM par exemple, n’accepte que les animaux d’un poids inférieur à 4 kilos). Certaines compagnies refusent purement et simplement tout animal en cabine à l’exception de chiens d’assistance, tels que des chiens d’aveugles ou des chiens-guides qui accompagnent des personnes souffrant d’un handicap moteur ou sensoriel. Les animaux voyageant en soute devront être abrités dans une cage de transport homologuée, résistante aux chutes et équipée de fermetures en fer.

Bon à savoir :

Si votre fidèle compagnon est un petit rongeur (type hamsters, lapins, cobayes…), il risque d’être privé de vacances car généralement ces animaux ne sont pas autorisés à bord des avions.

« Jamais sans mon animal » : Les bons plans vacances

En France ou à l’étranger, de nombreux sites ou blogs conseillent les vacanciers qui ne conçoivent pas de se déplacer sans leurs compagnons. Pour n’en citer que quelques-uns :

Par ailleurs, quelques campings français sont particulièrement recommandés pour leur accueil « petfriendly ». Citons par exemple :

  • Le Camping *** Le Port de Moricq (Angles Sud Vendée);
  • Le Camping Lune Sur Le Lac (Dordogne);
  • Le CynoCamp Terre Neuve (Verfeuil dans le Gard).

Enfin, si votre animal est un chien et que vous souhaitez avoir une vision encore plus large par régions, dans l’hexagone : hébergements, mais aussi activités, restos, randonnées, vétérinaires, pensions canines, réglementations des différentes réserves naturelles ou plages... Retrouvez ici les « Guides de voyages du Chien Voyageur ». Tout y est !

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Située dans l’archipel des Mascareignes et non loin des Seychelles, l’ile Maurice est un bijou niché au cœur de l’océan…

Loisirs & voyages
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle