L’équithérapie

L’équithérapie

L’équitation est surtout connue comme une activité physique de loisir. Cependant, chevaux et poneys peuvent être d’excellents compagnons au service d’une méthode thérapeutique qui soigne de multiples pathologies : l’équithérapie. En effet, les équidés ont un pouvoir de guérison merveilleux car ils sont capables de soigner au travers des émotions et du langage corporel.

L’équithérapie 

C’est une thérapie reposant sur une relation d’aide tripartite dont les protagonistes sont le patient, le thérapeute et le cheval qui fait l’intermédiaire. Cette thérapie non verbale consistant à soigner l’esprit par le cheval prend en compte les dimensions psychiques et corporelles de la patientèle. Elle se base sur 3 principes : la transmission de la chaleur corporelle, des pulsations rythmiques et des mouvements de locomotion de l’équidé.

Dans le cadre d’une médiation animale, le cheval favorise le lien et la relation à l’autre. D’où l’équithérapie a pour objectif de créer une interaction entre le soigné et le soigneur.

Elle s’adresse aux enfants et adultes, en situation de handicap ou non, individuellement ou en groupe.

Étant donné le caractère médical que revêt le terme « thérapie », cette méthode ne peut être pratiquée que par des professionnels médicaux, paramédicaux ou issus du secteur social. Pour cela, les équithérapeutes doivent suivre des formations dispensées par 3 organismes en France : la FENTAC (Fédération Nationale des Thérapies avec le cheval), l’IFEQ (Institut de Formation en Équithérapie) et la SFE (Société Française d’Équithérapie).

 

Les séances d’équithérapie

Comme tout traitement, la fréquence et la durée globale sont déterminées en fonction des patients et de leur profil.

Reposant sur une relation privilégiée avec l’animal, une séance d’équithérapie se déroule dans un centre équestre ou dans des instituts spécialisés et dure généralement une heure.

Toutes sortes de contextes et d’activités équestres peuvent être mis en place :

  • l’observation du cheval : éthologie du cheval et approche sous forme de rencontre dans la prairie ou le box d’une écurie
  • la prise de contact par des soins dédiés à l’équidé : le pansage, le harnachement, le nourrissage, les caresses
  • le maniement du cheval pour travailler la communication, la motricité fine et la dextérité : marcher à côté ou monter à cheval
  • un parcours d’orientation pour travailler le domaine spatio-temporel
  • des randonnées équestres
  • des exercices de relaxation, sophrologie, méditation, rééducation au niveau psychomoteur, thérapie adaptée, thérapie comportementale.

Les pathologies prises en charge par l’équithérapie

L’équithérapie vient compléter la médecine et les thérapies conventionnelles pour soigner de nombreuses pathologies et problématiques :

  • chez les enfants à partir de 2 à 3 ans souffrant :
    • de troubles du développement : autisme
    • de troubles de l’attention ou du comportement : hyperactivité, gestion émotionnelle, manque d’épanouissement
    • de troubles cognitifs : déficiences intellectuelles, difficultés d’apprentissage
    • de polyhandicap : handicaps mentaux et physiques
    • de problèmes de la petite enfance et de l’adolescence : enfant en danger, conduites à risques
  • chez l’adulte atteint:
    • de handicaps mentaux
    • de souffrance psychique : troubles de l’humeur (stress, dépression), troubles anxieux (phobie), troubles du comportement alimentaire, TOC
    • les troubles intellectuels : liés au vieillissement, défaillance
    • de handicaps moteurs
    • de handicaps sensoriels
    • de maladies invalidantes
    • de problèmes sociaux : insertion professionnelle ou sociale, isolement et précarité, addictions

Un certificat est indispensable pour ce type de prise en charge. Et quant aux contre-indications, elles sont liées à la scoliose aigüe, malformation de la moelle épineuse, maladie des os en verre, épilepsie ou séquelles chirurgicales.

D’ailleurs l’équithérapie peut certainement aider dans la mesure où elle engendre de nombreux bienfaits sur le plan cognitif, comportemental, psychique, corporel et émotionnel. Outre l’équithérapie, il existe d’autres types de soins avec le cheval : la thérapie assistée par le cheval, l’hippothérapie, la rééducation par l’équitation, la médiation équine, l’équicie.

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

Tai Chi Chuan

Tai Chi Chuan

Pratiqué depuis des siècles en Chine, le Tai Chi Chuan est de plus en plus plébiscité en France. C’est pourquoi…

Santé & bien-être
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle