Votre enfant est accro aux jeux vidéo, que faire ?

Votre enfant est accro aux jeux vidéo, que faire ?

Depuis mai 2019, l’addiction aux jeux vidéo a été formellement reconnue comme maladie par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) au même titre que celles aux substances illicites (drogues) ou aux jeux de hasard et d’argent (poker, tickets de grattage…). Loin de fustiger le jeu vidéo, dont la pratique à petite dose peut se révéler saine et ludique pour 95 % des joueurs, l’éducation des parents et l’accompagnement de professionnels peuvent aider votre enfant à ne pas être accro aux jeux vidéo.

Reconnaître l’addiction aux jeux vidéo

Fort heureusement, les joueurs pathologiques (enfants, adolescents et adultes) ne représentent qu’à peine 5 % du nombre total de 2,5 milliards des joueurs, d’après l’Institut Fédératif des Addictions Comportementales (IFAC). Cependant, les enfants sont de plus en plus jeunes à présenter des conduites addictives aux jeux vidéo de manière précoce : une nouvelle génération de garçons addictifs et de filles addictives de 7 – 8 ans commence à apparaître. 

L’INSERM a fixé 3 critères cumulés en matière de signaux d’alerte : une perte de contrôle, un temps passé important à jouer et des conséquences négatives sur la vie quotidienne et la santé mentale du jeune enfant ou de l’adolescent qui est donc en souffrance : 

  • Troubles du comportement (attitude comportementale inhabituelle) ;
  • Troubles du sommeil ; 
  • Troubles alimentaires ; 
  • Échec scolaire ;
  • Vulnérabilité (enfant anxieux et dépressif) ;
  • Désocialisation, solitude.

Choisir un jeu adapté à l’âge de l’enfant 

Lors de l’achat d’un jeu vidéo, vous devez surtout savoir s’il est adapté à l’âge et à la maturité de votre enfant. Pour cela, vous pouvez consulter la signalétique Pegi (Pan European Game Information) qui indique clairement l’âge minimum conseillé pour un jeu vidéo.

Toutefois, ce système n’est pas suffisant, vous pouvez également :

game-play

  • Regarder des démos et extraits en ligne pour vous renseigner sur le contenu des jeux ; 
  • Configurer un contrôle parental pour restreindre l’accès selon l’âge.

Limiter la durée passée à jouer aux jeux vidéo

Une règle indispensable est de contrôler le temps que passe un enfant à jouer sur une console, une tablette ou un ordinateur en tenant compte de l’âge, du caractère de l’enfant, des temps scolaires et ceux consacrés aux autres activités. 

Le système 3-6-9-12 relatif à l’utilisation des écrans peut servir de référence. Au-delà des durées préconisées, cela peut devenir une forme d’addiction :

  • Il est recommandé d’éviter les écrans aux enfants de moins de 3 ans ;
  • 3 à 6 ans : 30 minutes à 3 ans et une heure/jour à 6 ans à jouer à la WII ou à la Playstation ne fait pas de mal ;
  • 6 à 9 ans et 9 à 12 ans : 1 heure à 3 heures/jour (pas d’impact bénéfique ou négatif mesurable).

Varier les activités 

Le jeu vidéo est un média culturel parmi tant d’autres. Choisissez d’autres loisirs pour diversifier les centres d’intérêt de votre enfant. Vous pouvez lui proposer des loisirs en lien avec ses passions : les livres (romans, bandes dessinées), les activités manuelles et créatives, les sorties de plein air, les jeux de société pour s’amuser et partager d’agréables moments en famille. Ceci peut se révéler être une bonne méthode de substitution pour pallier le phénomène de jeu pathologique relatif aux jeux vidéo.

ordinateur-jeux

Se rapprocher des professionnels en cas d’addiction aux jeux vidéo

Le médecin traitant, le pharmacien sont les premiers interlocuteurs (diagnostic, évaluation et traitement) en cas de dépendance

Mais encore, un service de psychiatrie, un centre médico-psychologique (CMP) ou un addictologue de ville peuvent représenter une aide efficace pour mettre en place des méthodes d’abstinence et de sevrage pour sortir votre enfant de cette pratique excessive, compulsive de jeux vidéo.

 

Il est prouvé que les jeux vidéo renforcent l’estime de soi, l’esprit de compétition (participation à des tournois d' e-sport) et la dimension sociale d’appartenance à une communauté chez l’adolescent. Donc votre enfant peut profiter des jeux vidéo sans pour autant en être accro si des règles sont instaurées. 

 

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Située dans l’archipel des Mascareignes et non loin des Seychelles, l’ile Maurice est un bijou niché au cœur de l’océan…

Loisirs & voyages
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle