Voyagez sur les routes de la gastronomie en Grèce

Voyagez sur les routes de la gastronomie en Grèce

La simplicité de la cuisine grecque n’a d’égal que sa saveur… Privilégiant les produits locaux, frais et de saison, les assaisonnements basiques (huile d’olive extra-vierge, jus de citron, ail, origan…) et quelques valeurs sures (tomate, persil, aneth, cannelle et clous de girofle), la gastronomie de ce pays béni des Dieux est tout simplement divine ! Du Parthénon aux régions orientales du pays, en passant par ses multiples îles ; nous vous proposons un voyage gastronomique aussi appétissant qu’envoutant.

Les grandes spécialités culinaires locales

Si votre premier contact avec la terre Grecque est Athènes, la capitale, vous serez peut-être surpris de découvrir une cuisine étonnamment riche. Inspirée par des influences turques (que l’on retrouve notamment dans les mezze, les Kebabs et les grillades), et méditerranéennes, la cuisine athénienne met en avant des légumes gorgés de soleil (Goutez moi donc cette moussaka aux aubergines !) et des produits de la mer.

Votre étape suivante est la région du Péloponnèse (Corinthe Patras, Kalamata…) ? Outre les fameux raisins de Corinthe, vous gouterez le ladhera, un plat de légumes en sauce. La région est également extrêmement réputée pour ses plats à la Cocotte riches en herbes aromatiques.

Vous embarquez ensuite pour les Cyclades ? Vous vous régalerez de haricots et légumes secs que vous trouverez notamment dans la fava (une purée de pois cassés) et dans le revithada (un ragoût de pois chiches). Et que dire des fameux spaghettis au homard, ce délice qui fait la fierté des insulaires grecs ?

Dans le Nord du pays, vous retrouverez de manière encore plus marquée, l’influence orientale qui était venue titiller vos papilles à Athènes. Alors que les desserts sont souvent absents des menus, les makrouts, maamouls, kalb louz et autres mets hérités de l’Empire ottoman sont légion dans la région !

paysage grecs

manger pates

Les plats traditionnels nationaux

- Les souvlakis, que l’on peut sans trop se tromper ranger dans la catégorie des plats nationaux se déclinent de différentes façons : les viandes (agneau, porc ou poulet) peuvent être grillées et servies en brochettes ou bien rôties à la broche, puis, enveloppées dans un pain pita. Parmi les grillades stars, on trouve aussi les paidakia (des côtelettes d’agneau) et les brizolès (des côtelettes de porc).

- Les Mayirefta sont des plats traditionnels, cuits au four ou dans une marmite. Parmi les plus connus, citons la moussaka (des aubergines, de la viande hachée, des pommes de terre et du fromage), le lemonato (de la viande macérée dans du citron et de l’origan), le stifado (un ragoût de viande cuit avec des tomates et des oignons) ou encore les yemista (des légumes farcis avec du riz et des herbes aromatiques).

- La horiatiki salata, ou “salade villageoise" ou encore, tout simplement la « salade greque », comprend de la tomate, du concombre, des oignons, des olives et l’inimitable feta, LE fromage Grec par excellence ! La salade grecque que vous trouverez partout sur le territoire s’accompagne souvent de légumes verts (horta), de poivrons, de câpres ou de noix.

- Les poissons et les fruits de mer : si les plus petits poissons tels que le barbounia (le rouget) ou la maridha (de la petite friture) sont la plupart du temps servis grillés avec un simple filet de citron, le poulpe, lui, est apprécié mariné ou cuit dans une sauce au vin, tandis que le calamar sera farci de fromage et d’herbes aromatiques.

Et avec tout ça, qu’est-ce qu’on boit ?

Vous ne pourrez faire l’impasse sur l’ouzo… Plus qu’un simple alcool local, ce produit fabriqué à partir de raisins distillés avec des résidus de fruits, de céréales et de pommes de terre, puis aromatisé avec des épices anisées est un élément incontournable de la culture grecque ! Il se sirote lentement, en grignotant des mezzedhès sur les terrasses ensoleillées des petits cafés grecs ou bien, se boit tranquillement pour se rincer le palais entre deux succulents plats traditionnels.

Pour ce qui est des vins grecs ; s’ils ont longtemps rimé avec « piquette », le renouveau est arrivé ! Les dernières générations de vignerons - qui ont généralement été formées à l’étranger - produisent dorénavant de très bons vins, qui accumulent les récompenses.  Les meilleurs crus de Rouge (le xinomavro, l’agiorgitiko ou encore le kotsifali.) proviennent du Péloponnèse, de Santorin, d’Héraklion en Crète et de Naoussa dans les Cyclades. Pour ce qui est des cépages blancs, citons le moschofilero, l’assyrtiko, l’athiri, le roditis, le robola et le savatiano… À consommer, bien sûr, avec modération ! 

On ne peut finir ce voyage gustatif sans prendre un petit café grec… Attention, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est corsé ; d’autant que le marc repose au fond ! Mais vous pouvez aussi le boire frais (ou « frappé »), c’est aussi devenu une institution que les Grecs ont même exporté à travers le monde !  

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Située dans l’archipel des Mascareignes et non loin des Seychelles, l’ile Maurice est un bijou niché au cœur de l’océan…

Loisirs & voyages
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle