Adopter un mode de vie nomade quand on est retraité

Adopter un mode de vie nomade quand on est retraité

« Les voyages forment la jeunesse »…Or, puisque l’on s’accorde à considérer que la retraite n’est pas le début de la fin, mais, qu’au contraire, elle sonne le début d’une nouvelle jeunesse, on ne peut qu’encourager les séniors au nomadisme ! La crise sanitaire et les restrictions de déplacement ont donné un coup d’arrêt brutal aux habitudes qu’avaient pris certains séniors de s’expatrier plusieurs mois de l’année au soleil ou de sillonner le monde à bord de leur camping-car. Mais la pandémie marquant le pas, ces globe-trotters grisonnants pourraient bien repartir de plus belle et c’est tant mieux ! Focus sur les destinations les plus prisées lorsqu’il s’agit d’aller passer l’hiver au soleil ou bien de partir, en camping-car, voir si l’herbe est plus verte ailleurs… Prenez vos bagages et en route pour votre nouvelle vie !

Le nomadisme pour fuir la fraîcheur hivernale de l’hexagone

Le mode de vie nomade est un excellent moyen de bénéficier d’avantages fiscaux mais aussi d’investir dans le locatif, générer des compléments de revenus en allant vivre à l’étranger pour le plus grand bonheur de votre budget. Approchant l’âge de la retraite, certains seniors décident de poursuivre leur vie professionnelle via le travail à distance ou de créer un blog voyage par exemple ! De quoi rester dans la vie active en gardant un niveau de vie convenable tout en ayant la possibilité de voyager et pourquoi pas de faire le tour du Monde. 

Le Maroc, la Thaïlande ou le Portugal sont des destinations particulièrement prisées par les retraités qui souhaitent profiter du soleil mais aussi bénéficier d’une qualité de vie et d’un pouvoir d’achat meilleurs qu’en France. 

  • Le Maroc remporte la palme. Il faut dire que le pays cumule les bons points : situé à seulement 2 heures d’avion, voire, accessible en camping-car, pour les plus aventuriers, ce pays francophone conjugue un grand sens de l’accueil, un climat idéal, des soins médicaux corrects, des paysages grandioses (mer, montagne, plaines fertiles, plateaux désertiques ...) et un coût de la vie bien inférieur à celui de la France. Les retraités y sont particulièrement choyés. Beaucoup d’hôteliers leur proposent des formules spécifiques, avec pension complète et activités sur-mesure. Et pour ceux qui décident dinvestir dans la pierre, de nombreuses petites villes balnéaires proposent des maisons pour le prix d'un studio en France. 
  • La Thaïlande séduit également de très nombreux retraités. La douceur de vivre et le sens de l’hospitalité qu’offre le pays n’y sont pas étrangers, mais là encore, le critère financier entre aussi largement en ligne de compte ! Le coût de la vie en Thaïlande est en effet estimé à 60% inférieur à celui de la France. Une « petite retraite » en France constitue donc un excellent revenu en Thaïlande. Par ailleurs, le pays s’efforce de favoriser l’installation de séniors occidentaux. Le « visa retraité », par exemple, permet à toute personne âgée de plus de 50 ans (justifiant d’un minimum de revenus), d’obtenir un visa d’un an renouvelable. Par ailleurs, le pays leur offre aussi une fiscalité avantageuse puisque leurs pensions ne sont pas taxées et qu’il n’y a pas d’impôts sur les successions. Les infrastructures publiques (routes, hôpitaux etc.) sont en constante amélioration. 
  • Le Portugal a longtemps été un eldorado pour les expatriés grâce à un régime fiscal favorable. Ces derniers, en effet, entre 2013 et 2021, bénéficiaient d’exonérations d’impôts sur le revenu et sur leurs pensions de retraite pour une durée 10 ans. Malheureusement, ce dispositif a été supprimé le 1er avril 2021. Pour autant - et même si l’écart du coût de la vie entre la France et le Portugal à tendance à se réduire - le pays garde beaucoup d’arguments pour entretenir son histoire d’amour avec les retraités : la clémence de son climat, sa proximité avec la France (3 heures d’avion), sa qualité de vie, sa gastronomie, etc. 

Le style de vie des nomades est très différent de ce que nous avons l’habitude d’expérimenter en tant que sédentaire. Seulement, être nomade rapproche de la nature et des gens. De quoi combattre l’isolement, se créer de merveilleux souvenirs, découvrir de nouvelles contrés et faire de belles rencontres. 

camping-car

femme-senior-voyage

Sillonner la planète en camping-car 

De plus en plus de retraités aspirent à rompre avec le quotidien, changer d’air, se ressourcer, s’enrichir en découvrant de nouvelles cultures et de nouveaux environnements. Le camping-car permet tout cela !  D’un week-end par-ci, à une semaine par-là, certains franchissent le pas et prennent la route des mois durant.

Plus célèbre encore que la Tiny house, le camping-car est la référence du mode de vie nomade. La Hongrie, l’Italie, la Hollande, l’Espagne, la Grèce, voire même le Canada, les Etats Unis ou l’Asie… Rien n’arrête nos séniors camping-caristes qui parfois, amènent leurs petits enfants à bord de leur gigantesque maison sur roue. Certains parcourent plusieurs dizaines milliers de km par an, faisant leurs « popotte », leurs lessives ou en se reposant au gré des terrains de camping, des aires aménagées ou « à la sauvage », lorsqu’il n’y en a pas ! Pour les séniors adeptes de ce mode de transport, mais un peu moins friands d’aventure, il est bon de savoir que certaines agences de voyage proposent de prendre en charge l’organisation du périple : itinéraires, étapes quotidiennes, réservation des places de stationnement, centres d’intérêt, etc. Un guide et/ou un aide-soignant peuvent même être de la partie, tout au long du voyage. Si le circuit prévoit une traversée maritime ou un transfert en avion, l’agence s’occupe de tout (billets, assistance pour les demandes de passeports, de visas, les démarches concernant les éventuels vaccins, etc.) et votre camping-car vous attend à l'arrivée.  

Ainsi, le nomadisme en camping-car devient facile et à la portée de tout un chacun, aimant conduire avec une maison dans le dos ! Mais attention, ne devient pas camping-cariste qui veut, c’est un véritable art de vivre… Le camping-cariste est amoureux de la nature et de la vie à l’extérieur ; il est dans le partage, la tolérance et l’ouverture d’esprit. 

A bon entendeur, et bon voyage !  

 

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Située dans l’archipel des Mascareignes et non loin des Seychelles, l’ile Maurice est un bijou niché au cœur de l’océan…

Loisirs & voyages
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle