Bichonnez vos intestins, votre deuxième cerveau

Bichonnez vos intestins, votre deuxième cerveau

Un des organes essentiels du corps humain, les intestins sont surnommés « le deuxième cerveau ». Notamment, des études démontrent qu’il existe un lien étroit entre l’état de nos intestins et celui de notre santé générale : ils agissent comme une sorte d’informateur (tube digestif interconnecté au système nerveux central). C’est pourquoi il est crucial de les bichonner pour être en bonne santé.

Le rôle des intestins

Les intestins ont un rôle essentiel dans la vie d’une personne. Faisant partie du système digestif humain, les intestins prolongent l’estomac pour se finir au niveau du rectum. Ils sont composés de l’intestin grêle (duodénum, jéjunum, iléum) et du gros intestin (cæcum, côlon ascendant, côlon transverse, côlon descendant, côlon sigmoïde et rectum).
Une flore intestinale formée par un ensemble de micro-organismes, appelée microbiote, logeant dans les intestins participe :

  • au transit et à la digestion
  • à l’absorption des nutriments
  • à la défense de l’organisme : meilleur système immunitaire, limitation des mauvaises bactéries, intervention d’anticorps, etc.

Un déséquilibre du microbiote peut entrainer des effets néfastes sur la santé physique (maux de ventre, gêne, troubles digestifs) et mentale (dépression, mauvaise humeur). En l’occurrence, des conseils hygièno-diététiques peuvent vous aider à chouchouter vos intestins.

Un meilleur mode de vie pour préserver son tube digestif

Une hygiène de vie presque irréprochable apporte des bienfaits à l’appareil digestif. D’une part, bannissez l’alcool dont la consommation excessive provoque des inflammations de le paroi intestinale, ainsi que le tabac. D’autre part, rien de tel que de l’exercice physique. Vous pouvez par exemple marcher 30 minutes en plein air ou vous adonnez à un sport doux : le yoga ou le pilates permet un bon transit. D’ailleurs, il est possible de profiter d’aides pour s’inscrire dans des clubs sportifs

 

Le top des aliments pour prendre soin des intestins

Peu importe le régime alimentaire, rien ne vaut de manger de façon équilibrée. Et manger sainement est possible tout en respectant le budget alloué à la nourriture. Buvez suffisamment d’eau et moins de boissons gazeuses, prenez le temps de bien mâcher et restreignez les aliments trop acides, épicés ou qui fermentent dans les intestins. Il est conseillé de boire des tisanes de menthe poivrée, de thym ou de mélisse pour atténuer les spasmes gastro-intestinaux et des voies biliaires, les troubles digestifs mineurs et l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle) cause de stress et de l’anxiété.

legumes-fruits
massage-ventre

En cas de constipation, évitez les laxatifs, mais optez pour un régime riche en fibre avec des pruneaux, des légumes verts et des légumineuses. Tandis qu’en cas de reflux gastro-œsophagien, remontée acide, brûlure d’estomac, préférez des antiacides naturels tels que le bicarbonate de soude, l’aloe vera, le citron et le vinaigre de cidre.De même, vous pouvez prévoir des cures à base de compléments alimentaires eupeptiques qui peuvent se révéler être de bons alliés en cas de ballonnements, éructations ou douleurs épigastriques. 

Les médecines alternatives à la rescousse des troubles digestifs

Les médecines douces peuvent se montrer efficaces pour empêcher l’apparition ou soigner les problèmes intestinaux.
D’abord, la phytothérapie, les plantes carminatives (cumin, aneth, coriandre ou curcuma) réduisent les flatulences. Ensuite, l’aromathérapie à base d’huile essentielle de menthe poivrée, d’arbre à thé ou de citron a des résultats bénéfiques sur la gastro-entérite, les nausées, diarrhées ou vomissements. Pour finir, l’homéopathie, des granules à base de phosphate de magnésium combattent les douleurs spasmodiques. Également, la naturopathie ou encore le massage peuvent préserver l’appareil digestif.

On ne le croirait pas mais les intestins peuvent être l’origine d’une multitude de maladies et troubles : stress, syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn, maladie cœliaque, colites etc. En revanche, il est tout à fait possible de les prévenir pour le peu que vous fassiez quelques efforts pour bichonner vos intestins.

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

Tai Chi Chuan

Tai Chi Chuan

Pratiqué depuis des siècles en Chine, le Tai Chi Chuan est de plus en plus plébiscité en France. C’est pourquoi…

Santé & bien-être
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle