Devons-nous nous inquiéter de l’impact du sucre sur notre santé ?

Devons-nous nous inquiéter de l’impact du sucre sur notre santé ?

« Ne mangez pas trop gras, trop sucré, trop salé», tout le monde connaît ce slogan de l’agence française de santé publique. Si l’on s’intéresse plus particulièrement au sucre, quels sont ses bienfaits, ses dangers ? Ces questions méritent des réponses.

Prise de poids, Cholestérol, quels sont les réels dangers du sucre ?

Une consommation excessive de sucre est dangereuse pour la santé, ce n’est pas un scoop. Mais même à petites doses le sucre ajouté, généralement produit à partir de la betterave sucrière ou de la canne à sucre, s’avère nocif. Manger du sucre provoque diabète et obésité plus un nombre important d’autres maladies, malheureusement moins associées directement à l’absorption de sucre. En augmentant notre taux de cholestérol, la consommation de sucre crée un terrain fertile aux maladies cardiovasculaires, provoque de l’hypertension et nous rend vulnérables car ronge nos défenses immunitaires.  Notre corps se trouve alors à la merci des problèmes de santé en tout genre, les mycoses s’installent, parfois même des cellules cancéreuses. Et comme si cela ne suffisait pas, il entraîne un vieillissement accéléré de la peau ! Stop, c’en est trop !

Le sucre s’apparente-t-il à une forme de drogue ?

La consommation de sucre provoque aussi un effet souvent ignoré et tabou : l’addiction. Contrairement à d’autres drogues douces, le problème du sucre est plus sournois car on en consomme dès notre plus jeune âge. Les enfants aiment les bonbons, c’est un fait, mais absorbent aussi plus facilement des sodas, barres chocolatées ou autres aliments sucrés, riches en calories. Le sucre est partout, même là où on ne l’attend pas comme dans les préparations salées, celles qui sont plus alléchantes et qui vont faire manger les bambins récalcitrants, « hum, elle est bonne ta purée verte, maman ! ». Ainsi, la dépendance se crée et comme toute drogue, et il s’avère très difficile d’en réchapper ! Vous l’aurez compris le sucre non naturel, celui extrait de nombreuses plantes mais associé à des éléments chimiques tels que le carbone, l’hydrogène et l’oxygène, se révèle incontestablement dangereux et ce même à doses raisonnables. Existe-t-il alors de bons sucres ?

Quelles solutions alternatives pour les addicts au sucre ?

Dans le commerce, on peut trouver des sucres alternatifs plus sains. Ils sont recommandés quand le corps sature en sucres ajoutés mais ne peut s’en passer. On citera parmi les meilleurs : le sucre de fleur de coco, la stevia, le sirop d’érable, le sirop d’agave, le sirop de bouleau et le sirop de yacon. La stevia par exemple, pourrait diminuer la pression artérielle et le taux d’insuline dans le sang. Le sirop de yacon présente un indice glycémique des plus bas. Il se présente donc comme la meilleure option au sucre raffiné. Attention toutefois, ces alternatives ont également des effets indésirables, le sucre de bouleau a des effets laxatifs et le sucre de fleur de coco favorise le stockage des graisses. Ces sucres sont donc meilleurs pour notre santé car ils ne se composent pas que de calories « vides » mais présentent une quantité importante de vitamines, minéraux et antioxydants. Cependant la dépendance demeure. 

le sucre dans l'alimentation

Quels sont les « bons » sucres naturels ?

Il est donc important de différencier les mauvais sucres, les transformés, aux bons sucres bien plus naturels. Les fruits mais aussi les légumes regorgent de ces bons sucres. Ces derniers s’accompagnent de fibres, de minéraux, de vitamines et de phytonutriments. Il est donc préférable de se faire un jus de fruits maison ou de croquer des fruits à pleines dents.  Ils apportent un équilibre alimentaire impossible à obtenir avec des sucres ajoutés. Les sucres rapides ne rassasient pas mais créent une dépendance. Tout l’inverse des sucres naturels, les fruits ont ce que l’on appelle communément des sucres lents qui nourrissent durablement et ce même pendant l’effort. Pourtant certains fruits, légumes ou autres aliments non transformés, ont des sucres dits « rapides ». Mais là encore il vaut mieux boire un verre de jus de fruits frais ultra sucré qu’un coca saturé en sucres et uniquement en (mauvais) sucres.

La consommation de sucre se révèle dans la plupart des cas nocive et addictive. Néanmoins, certains sucres présents dans les aliments non transformés sont bons pour la santé car possèdent pleins d’autres attributs. Tous les sucres ne sont donc pas à proscrire !

 

Pour continuer la lecture de tous les articles de Famille-Seniors-En-Ligne, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte :

Me connecter Je m'inscris

Découvrez aussi

Tai Chi Chuan

Tai Chi Chuan

Pratiqué depuis des siècles en Chine, le Tai Chi Chuan est de plus en plus plébiscité en France. C’est pourquoi…

Santé & bien-être
Espace membre Aa Zoom Accessibilité visuelle